En raison de l’épidémie de coronavirus et des mesures nécessaires pour assurer la sécurité de nos clients, employés et partenaires, veuillez sceller chaque boîte avec du ruban adhésif et l’entreposer au moins 72 heures avant d’organiser son enlèvement. Cliquez ici pour plus d’information.

Qu’est-ce que le « wish-cycling »/ « souhait de recycler » ?

Combien de fois avez-vous regardé un tube de crème de soin ou un récipient à emporter vides et vous êtes-vous dit : Hum, c’est probablement recyclable... » avant de le jeter dans votre bac de recyclage ? C’est ce qui s’appelle le “wish-cycling” qui consiste à placer un objet dans un bac de recyclage en espérant qu’il sera recyclé.


Bien que le wish-cycling parte d’une bonne intention dans l’univers de plus en plus confus du recyclage, il est plus souvent nuisible qu’utile et a des répercussions sur le recyclage mondial dans son ensemble.


Le véritable coût du wish-cycling

Le wish-cycling transfère le problème du tri et de la séparation aux autorités locales qui sont déjà sous pression en raison des bas prix du pétrole et de quantité considérable de déchets plastiques. En fait, certains pays d’Asie du Sud n'acceptent plus nos produits recyclables.


Les matériaux qui ne font pas partie d’une catégorie précise mettent des bâtons dans les roues. 

Au début du processus, les personnes chargées du tri enlèvent manuellement les objets encombrants ou contaminants, comme les pièces de voiture, les vélos, les seaux, les tuyaux d’arrosage, les smartphones et les ordinateurs portables en état de marche. Un jour, il a été signalé qu’une machine Enigma allemande de le Seconde Guerre mondialeI avait été trouvée !


Cette situation loin d’être idéale (le processus est interrompu ou ralenti, car les ouvriers enlèvent les objets non appropriés à la main, ceux provenant du wish-cycling, qui sont tout de même envoyés à la décharge), est en fait le meilleur scénario possible, car les objets incompatibles qui ne sont pas retirés ici causent des problèmes encore plus importants en aval. Les sacs en plastique peuvent s’enrouler autour des rouages et bloquer les machines, endommager l'équipement et mettre en danger les ouvriers.


Enfin, le wish-cycling diminue la qualité du produit fini recyclé. Même de petites quantités de contaminants peuvent endommager tout un lot. Si cela se produit, il n’est pas possible de le traiter, les fabricants ne veulent plus l’acheter etrecycleurs sont obligés d'envoyer leur précieux matériau à la déchage.


Comment pouvez-vous recycler correctement ?

  • Informez-vous sur les déchets acceptés par les autorités locales.

Vous pouvez contribuer à prévenir ces problèmes dans votre région en comprenant les directives de recyclage de celle-ci. Les déchets acceptés varient même d’une ville à l’autre. Vérifiez donc les objets que vous pouvez jeter dans votre bac de recyclage sur le site web de votre administration locale. Imprimez les directives et conservez-les à proximité de votre bac de recyclage pour pouvoir vous y référer facilement.


  • Vérifiez une deuxième fois avant de les jeter.

Le carton et le papier sont considérés comme étant recyclables au Royaume-Uni en général, sauf s’ils sont mélangés à des contaminants. Si un carton à pizza couvert de graisse ou si d’autres substances, comme des restes d’aliments, sont recyclés avec des produits en papier, tout le lot de papier est contaminé. Compostez plutôt les cartons à pizza gras afin d’éviter que de bons matériaux recyclables ne finissent à la décharge.


Les cartons contenant des aliments, comme du jus ou de la soupe, sont souvent composés de carton et d’une combinaison de feuilles d’aluminium et de plastique qui peuvent contaminer les flux de papier lorsqu’ils sont recyclés bien qu’ils soient parfois acceptés pour le recyclage. 


  • Ne partez pas du principe que tous les plastiques sont acceptés lors du ramassage des ordures.

Le plastique est du plastique, n’est-ce pas ? Pas du tout et loin de là ! La plupart des recycleurs municipaux acceptent les bouteilles ainsi que les pots blancs ou transparents en plastique n°1 ou n°2 (sans bouchons, pompes ou becs verseurs), mais tout objet comportant de petites pièces complexes, des couleurs ou des additifs n’est en général pas recyclable dans le cadre du ramassage des ordures.


Prenez le plastique et le polystyrène expansé (ou plastique EPS n°6) des récipients à emporter, par exemple. Il est possible de le recycler sur le plan technique, mais il est ignoré par les lecteurs optiques des installations car il ne réfléchit pas la lumière. De plus, le recyclage du polystyrène expansé n’est pas rentable, car il comporte principalement de l’air et il est souvent souillé par les aliments.


Le Plastic Packaging Zero Waste Box™ est une très bonne solution pour les récipients à emporter courants et les films flexibles que vous trouvez sur la plupart des articles des supermarchés. Allez plus loin grâce à notre All-In-One Zero Waste Box™ , vous aurez ainsi la certitude que vous recyclez efficacement tout, ce qui est exactement l’inverse du wish-cycling !


Merci d’avoir lu ce document. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin d’aide pour choisir la bonne solution Zero Waste Box™ ! 

Article précédent
Article suivant

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique